Je ne veux plus manger de chocolat ! Le cas de conscience du cacao

Certains voudraient arrêter de fumer ou de boire, moi j'aimerais arrêter de  ∑∀Νδξℜ ÐŪ ©ΗØςØΓ∧τ.

Ρ∇Š pour perdre du poids. Pas parce que c'est mauvais pour mon corps (d'autant que je ne mange désormais que du chocolat noir, souvent 70% de cacao, et bio bien sûr).

ΜΛīŠ pour me libérer de mon envie quotidienne (oui quotidienne!) d'en grignoter ; cette envie qui n'a pas de sens : ai-je besoin de chocolat chaque jour ? (non) Le chocolat est-il une denrée locale ? (non).  Pour faire un acte écologique de plus, donc. Pour supprimer ce qui ne me sert pas réellement. 

Copyright Claire * MAISONMAGique

Les avantages du chocolat

  • C'est bon, c'est TROP BON !
  • C'est une madeleine de Proust. Un réconfort.
  • En choisissant un chocolat de bonne qualité, c'est une savoureuse source de magnésium, potassium, phosphore, zinc et fer. C'est bon pour le corps.
  • C'est un bon anti-dépresseur et un stimulant. (je suis surtout habituée à quelques carrés au moment de me remettre au travail jusqu’à  tard le soir, après avoir couché mes enfants - un coup de fouet en quelques sortes, comme le café). 

... Et ses défauts...

Je ne compte même pas dans ses défauts le fait qu'il fasse grossir -- car, encore une fois, bien choisi donc pauvre en sucre, sans lait et fort en cacao, il n'agit que peu sur les kilos. J'ai surtout eu 3 déclics :

  • J'ai compris que je devais stopper les grignotages : le corps a besoin d'arrêter de digérer entre les repas et après la tombée de la nuit, de faire une pause (merci les naturopathes et hygiénistes dont Alain Djouad (clic)).
  • J'ai pris de conscience de notre surconsommation de chocolat au quotidien, au niveau mondial... Des conditions de production également -- et même si je n'achète pas mon chocolat en grande surface mais en Biocoop, le problème reste le même à peu de choses près.
  • Avoir envie voire besoin de croquer du chocolat chaque jour est une addiction à cette sucrerie

La révélation dans un livre

Le livre qui m'a décidée à réellement stopper ma consommation de chocolat quotidienne s'intitule Tu ne peux désirer une chose et cultiver son contraire de Bruno Lallement (clic). Il m'a livré sur un plateau d'argent toutes les bonnes raisons que je cherchais pour décider de diminuer nettement ma consommation de chocolat. Voici l'extrait que je relis régulièrement :

Aimez-vous le chocolat ? Pour beaucoup d'entre nous, cet aliment est associé au plaisir.

Vous savez sans doute que pour produire du chocolat, dont la demande ne cesse d'augmenter, il faut planter des cacaoyers, mais savez vous aussi que la Côte d'Ivoire est le premier producteur mondial de cacao et que pour produire ce cacao, ce pays a détruit 90% de ses forêts* ? La disparition de cette forêt a un impact direct sur le climat de la planète (moins de forêt, moins de pluie, donc moins d'eau et donc plus de sécheresse).

La cacao fait vivre six millions de personnes en Côte d'Ivoire et les ouvriers dans les plantations restent en grande partie des enfants et des adolescents...

La déforestation au profit des cacaotiers est faite au glyphosate, détruisant tout autre type de végétation dans les forêts autres que les plants de cacao et est pulvérisé à la pompe sans protection par cette jeune population employée.

Cette agroforestation du cacao est vieillissante, dû à la qualité des sols et à la sécheresse grandissante. Les autorités locales, pour sauvegarder cette économie dont dépend le pays entier, sont à la recherche de nouvelles semences et de nouveaux engrais pouvant pousser dans ces conditions de climat plus drastiques.

Ce n'est pas le prix que vous payez à la caisse qui est le plus cher.

N'y a-t-il vraiment pas de mal à se faire plaisir?... aujourd'hui, nous sommes 7 milliards à vouloir nous faire plaisir, ce qui n'est pas sans conséquences, ni sur les animaux ni sur la planète, et donc forcément sur nous-même.

*Pour plus de précisions, le taux de déforestation, les taux de déforestation ivoirien est de 89% sur un siècle. Le pays a connu le plus fort taux de déforestation au monde pour la période  1990-2015. Voici les chiffres précis et leurs sources entre parenthèses, qui soulignent bien l'urgence d'un reboisement : 1900 : 16 millions d'hectares (ORSTOM), 1960 :  12 millions d'hectares (BNETD), 2000 : 5 millions d'hectares (BNETD) 2015 : 3,4 millions d'hectares (BNETD).

J'ai également trouvé dans la newsletter des Mouvements Zero (clic), cette mention qui arrive en tête de liste des idées de résolutions 2020 pour sauver le monde : 

Entamons un mois sans chocolat : la culture de chocolat conventionnel (non-équitable) est responsable de la déforestation et de l'exploitation des enfants dans de nombreux pays.
Et si on mangeait moins de chocolat et du labellisé ?

Bref :  j'aimerais ne plus manger de chocolat Je décide de ne plus manger de chocolat... de manière quotidienne. Et même le moins souvent possible.

Et c'est en prenant cette décision que je me suis rendue compte que ce n'était pas si simple pour moi. Pourquoi avoir besoin de la même chose chaque jour?! Se régaler de quelques carrés de chocolat de temps en temps, ok, mais pourquoi avoir besoin d'ouvrir le placard à chocolat tous les jours sans exception??!! ... parce que c'est une habitude et que je dois reprogrammer cette habitude, bifurquer.

Voici mes 3 étapes dans la recherche de diminution de consommation du chocolat :

Step 1/ Le remplacer par des substituts

Dans un premier temps, je trouve une alternative, un substitut, pour me défaire de ce lien au chocolat en lui-même : la poudre de caroube, bien sûr ! Cette légumineuse est riche en protéines, vitamines et minéraux c'est un super aliment qui peut remplacer le chocolat dans les recettes surtout. Je l'utilise également pudding de chia. Elle a elle aussi l'inconvénient, cependant, de ne pas être locale, c'est pourquoi elle ne représente qu'une aide à ma choco-détox ; elle aussi sera ensuite utilisée de manière exceptionnelle.

Globalement, pour combler mon palais sucré tout en mangeant sain, je choisis plutôt désormais de croquer des dattes (qui comblent d'ailleurs l'apport en potassium), ou un fruit quel qu'il soit. Si j'ai envie de pâte à tartiner (je dis bien pâte à tartiner et non pas Nut***a!), je remplace par de la purée d'amandes (elles sont aussi source de magnésium et potassium). Et je me supplémente, si j'en ressens le besoin, en magnésium marin.

Le vrai challenge, en réalité, c'est bien de corriger ce besoin de sucré! 

Le jus de légumes+1 fruit (qui fournit une grande quantité de nutriment que le corps demande) fait aussi partie de ma routine matinale (après un jeûne intermittent) ; il est suivi d'un miamÔfruit (clic). Et pourquoi pas d'un petit exercice d'EFT sur ce thème si j'en ressens le besoin. 

                  En parlant de Nutella, j'en profite pour faire une piqûre de rappel à propos de ce produit, en citant à nouveau Bruno Lallement:

En consommant du Nutella, vous participez sans le savoir à l'une des plus importantes catastrophes écologiques que connait le monde.

En effet, pour fabriquer de l'huile de palme, il est nécessaire de faire la culture de palmiers à huile à grande échelle, vu les quantités consommées dans le monde. Sauf que, pour bénéficier de telles surfaces, l'Indonésie a vu ses forêts réduites de 50% en 50 ans. En 2022, cette forêt aura été complètement remplacée par une monoculture de palmier à huile. Rappelons que la déforestation entraine une importante production de CO2 et, malheureusement, la disparition de nombreuses espèces, comme l'orang-outan et le gibbon. (...) Tout cela pour que nous puissions nous faire plaisir... Comment ne pas songer à la citation du célèbre Coluche : "Quand on pense qu'il suffirait que les gens ne les achètent plus pour que ça ne se vende pas".

Step 2 / Faire quelques exercices d'EFT 

 Je suis assez bluffée de l'effet produit par celle-ci (je ne vous dis pas lequel afin que vous testiez aussi, vous verrez à la fin de cette courte vidéo d'1:28 mn !)

Il existe d'autres vidéos sur ce même thème sur YouTube, certaines avec des 'rondes' d'EFT beaucoup plus complètes, choisissez celle qui vous convient et vous vous lancez le même défi que moi ;-).

Step 3 / En acheter moins

Mon objectif n'est pas de supprimer totalement le chocolat, mais de maîtriser ma consommation, et de le mettre au même niveau que le pain blanc, les viennoiseries : une consommation très exceptionnelle. Le remettre à sa place et en faire à nouveau, comme dans les années 70, un produit de luxe et d'exception, à côté des bonbons et confiseries. Et qui sait, un jour peut-être arriverai-je à le placer au même niveau que ma consommation de viande : zéro ?! 

En réalité, il suffit de ne pas en acheter pour ne pas en manger (c'est ma méthode préférée pour tout autre aliment que j'estime non-noble). Mais mon but pour l'instant n'est pas non plus d'en priver ma famille... D'où la difficulté !

Je sais aussi que si je dormais plus, j'aurais moins envie de chocolat, de sucré en général. Mon objectif sommeil est un challenge constant... pas à pas, je mets, à ce niveau-là aussi, de nouvelles routines en place.

Mon meilleur coach reste cette lecture de Bruno Lallement et cet extrait que je relis souvent pour trouver la motivation.

Enfin, supprimer l'automatisme chocolat permet aussi de renouer avec la créativité en cuisine, et de créer des habitudes saines pour mes enfants.

Step 4/ Comprendre pourquoi j'ai besoin de chocolat

Irène Grosjean (clic) explique que : "Quand on aime le chocolat, c'est parce qu'on a un foie congestionné car le chocolat est un excitant hépatique". Nettoyer mon foie pourrait donc être la clé... Je pense que j'ai commencé, avec le MiamÔfruit et les jus de légumes entre autres... Je vais creuser le sujet 🙂 

Et vous, avez-vous observé la quantité de chocolat que vous consommez par mois, par semaine, par jour, individuellement et en famille? Avez-vous envie de diminuer voire de supprimer votre consommation de chocolat ? Est-ce difficile ? Ou peut-être avez-vous déjà réussi ?

Voici par exemple deux recettes que je prends de plus en plus l'habitude de préparer pour 'changer du chocolat' :


Claire Lelong-Lehoang.

MILLE MERCIS D'ÊTRE PASSÉ(E) PAR ICI !


REJOIGNEZ-MOI SUR LE COMPTE INSTAGRAM MAISONMAGIQUE (CLIC CLIC) , OU ENCORE SUR MA PAGE FACEBOOK (clic).

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire