Géniales BD pour les plus jeunes

5 trésors de bandes dessinées pour les enfants, pleines d’humour, de pertinence et de philosophie, aux      univers et aux styles graphiques uniques. Un régal, pour varier des albums et des romans jeunesse. 

Cet article est paru en presse régionale print & web.

Dès 3 ans : Ug, le petit génie de l’âge de pierre

Raymond Briggs, eds. Grasset Jeunesse.  23 x 30 cm, 32 pages, 12,70€.

Ug, enfant des cavernes, est le fils de Dugs, une maman dure comme la pierre, et de Dug, un papa ouvert aux idées ‘new generation’ de son fils… Accompagné de son copain Ag, Ug réfléchit à la fabrication d’un pantalon doux en fourrure de bébé mammouth –  ras le bol de porter des shorts en pierre, froids et inconfortables ! Et que dire de la couette de lit en pierre, du ballon de foot en pierre… En jouant avec les éléments de la nature, Ug créé le monde de demain. Il est la représentation même de l’évolution de l’Homme. Entre humour lié aux anachronismes et réflexions touchantes, voici un album absolument réjouissant.

Dès 8 ans : Crevette

Elodie Shanta, eds. La Pastèque. 114 pages, 16 €.

Crevette est une orpheline qui a besoin d’aide pour réussir son concours d’entrée à l’école de Sorcellerie. Elle trouve un soutien précieux auprès du chat Gamelle et du petit démon Joseph, qui l’accueillent et lui font réviser herboristerie, runes, potions, divination, cartomancie… Leur trio devient une évidence, et leur travail est récompensé puisqu’elle est admise ! En classe, elle se fait de nouveaux amis et se construit une famille de cœur… Une jolie leçon d’amitié durable et de persévérance, sur un air fantastique original qui inspirera assurément les petits lecteurs dans leurs jeux !

Dès 6 ans : Rue du coin du bois

Bruno Heitz, eds. Seuil Jeunesse. 21 x 30 cm, 48 pages, 14,50€.

Au coin d’une rue, deux enfants en retard pour l’école échangent fortuitement leurs cartables identiques, étourdis et contrariés par la collision. Hasard ou coïncidence ? C’est grâce à cet événement que deux anciens amoureux désormais grands-parents se retrouvent ! Entre temps, chaque parti s’est donné rendez-vous au parc pour procéder aux remises de cartables, mais l’ambiance tourne à la bagarre entre les deux familles… Heureusement, l’amour résout toutes les situations ; et le lecteur peut mener son analyse sur les époques et leurs objets, les générations et les relations humaines...

Dès 9 ans : Papayou

Matthias Arégui, eds. Thierry Magnier. 27 x 37 cm, 48 pages, 20,50€.

Papayou le singe a recueilli Pipou, un petit chien ‘magique’ qui chasse les ennemis en aboyant, flaire les truffes et autres trésors… Ensemble, ils deviennent les favoris de la tribu de macaques, au grand regret de Bachkopf, le héros déchu et donc aigri, qui reproche à Papayou de lui avoir ‘volé sa vie’. Il va chercher à leur faire du mal pour retrouver sa gloire perdue. Un conte fascinant et ténébreux, qui a l’étrange faculté de s’adapter à des lecteurs de tous âges !

Dès 6 ans : Les mécanos

Max Saladrigas, eds. La Joie de Lire. 19 x 25 cm, 40 pages, 10,90€.

Comme dans un jeu vidéo, les deux amis Thimothée et Théotim (qui pourraient aussi être jumeaux) progressent dans un univers graphique, zen et inventif -- à l’image de leurs personnalités. J'aime leur mode d’expression par pictogrammes et l’esprit fantastique de l’intrigue : ils ont pour mission de construire, autour du château de la reine, 5 bornes capables de capter l’énergie des 5 lunes pour illuminer la cité. Simple et sophistiqué à la fois.

Claire Lelong-Lehoang.

D'autres chroniques Albums jeunesse ici (clic):

Albums pour bien finir l'été

MILLE MERCIS D'ÊTRE PASSÉ(E) PAR ICI 🙂 .

REJOIGNEZ-MOI SUR LE COMPTE INSTAGRAM MAISONMAGIQUE (CLIC CLIC) , OU ENCORE SUR MA PAGE FACEBOOK.

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire