Pourquoi la nature est si importante pour l’enfant ?

Enfance ‘green’ : haute importance !

Cet article est paru dans Le Point hors-série Enfance.

Auteur : Claire Lelong-Lehoang.

Figés par les écrans, confinés entre 4 murs à l’école comme à la maison, stressés par le rythme des semaines remplies d’obligations… La déconnexion des enfants avec la nature met leur santé en danger, anémiant leurs fabuleuses compétences et engendrant de nombreux effets négatifs sur leur développement – physique, mental et émotionnel. La solution est pourtant simple : « Sortez, allez dans la nature et explorez ! ».

Copyright Truffaut kids

Alerte au ‘Syndrome du déficit de nature’ 

  • 79% des Français vit désormais en ville ; cette proportion devrait atteindre 90% en 2050.
  • La génération des baby-boomers, nés entre 1946 et 1965, est la dernière à avoir vraiment grandi au contact de la nature.
  • Les Classes Vertes sont en voie de disparition, les financements s’effondrent.

Avez-vous donné leur dose quotidienne de Vitamine N à vos enfants, ces dernières semaines, ces derniers mois ? Voici une question que les pédiatres devraient poser plus souvent. On a trop tendance à l’oublier mais cette vitamine de la Nature nous est indispensable pour vivre en bonne santé. « Nous faisons partie de la nature et elle fait partie de nous, affirme le biologiste canadien Scott D. Samson, auteur du passionnant ouvrage Comment élever un enfant sauvage en ville ? (clic). Du point de vue de l’écologie, nos corps sont faits de matériaux totalement naturels. Du point de vue de l’évolution, nous avons évolué à partir de primates non-humains ». Aider l’humanité à s’éprendre à nouveau de la nature est une urgence écologique pour l’avenir de la planète et de notre espèce… La meilleure période pour créer ce coup de foudre ? L’enfance.

« Prescrire le parc »

Copyright Accueil Paysan Val de Loire (clic)

En jouant dans la nature, les enfants font d’abord le plein de vitamine D, procurée par le soleil et très bénéfique pour l’immunité ; ils agissent aussi sans s’en rendre compte pour leur bien-être général, en termes d’activité sportive, d’exutoire des tensions, de respiration et d’ouverture d’esprit. Le simple fait de sortir de la maison stimule les facultés d’observation, le sentiment d’appartenance et de lien (avec notre environnement, avec les animaux et les plantes, avec l’Univers).

En jouant dans la nature, les enfants présentent également des capacités motrices accrues, notamment l’équilibre, la coordination et l’agilité. « L’imagination, la création, la capacité à résoudre des problèmes sont aussi sollicités lors des jeux en plein air ; ils favorisent aussi le sentiment de soi, la prise de conscience de l’indépendance et de l’interdépendance ». Et que dire de l’émerveillement ! « Devant des paysages naturels, le stress et la fatigue mentale diminuent, la clarté des idées augmente, tout en favorisant la performance au travail, la concentration et la mémorisation ». Bref, vos enfants se bagarrent ou s’ennuient ? Emmenez-les jouer dans des espaces de nature. Et remplacez certaines activités extra-scolaire (certes passionnantes mais peut-être trop chronophages) par des temps de liberté en plein air.

Devenez un Passeur de Nature

Copyright Intex

« Un passeur de nature, ce n’est pas nécessairement un expert ! Chacun peut simplement être un accompagnateur qui fait le pari d’apprendre aux côtés de l’enfant et d’éveiller sa curiosité », explique Émilie Lagoeyte, animatrice nature, créatrice du blog Éveil et Nature, et du site web Passeur De Nature. La meilleure façon de convaincre les enfants d’aller dehors ? Sortir avec eux ! Pas besoin de grands voyages,  la nature est tout autour de nous : dans les jardins, les squares, les parcs et les terrains vagues. « Déculpabilisez et restez zen !, reprend Émilie Lagoeyte. Renseignez-vous simplement sur les principaux risques (en l’occurrence les tiques et les intoxications), et pour le reste -- égratignures, piqûres, chutes, vêtements sales…, lâchez prise, tout va bien se passer ! ».

Des idées pour passer à l’action

Copyright Jardiland

- Adoptez des plantes vertes et organisez des activités de jardinage – avec par exemple des kits comme Hortus Focus box (clic), Jardi-Kit (clic), Kitipouss (clic)…

- Définissez un poste d’observation, pour simplement observer et écouter. Utilisez un appareil photo aussi. 

- Choisissez vos lieux de promenades : « Moins de bitume, plus de biodiversité, suggère Émilie. Et lors des après-midi au parc ou en forêt, emportez de la ficelle, des cordes, une loupe, des boites : des vecteurs simples mais précieux pour occuper les enfants dehors ». Utilisez aussi l’empreintoscope sur le site Eveil-et-nature.com (clic).

- Lancez-vous des petits défis simples : apprenez à cueillir une feuille d’ortie sans vous piquer et croquez-la crue (clic) ; Ou caressez doucement le dos d’un bourdon (il ne risque de piquer que si vous l'enfermez dans votre main).

- Apportez de l’importance aux manifestations de votre environnement naturel. Oiseaux, insectes – réfléchir à ce qui les occupe, pourquoi à cet endroit précis…

- Organisez des pique-niques, des randonnées pédestres, des week-ends en camping.

- Comme les Japonais, faites des‘bains de forêt’ pour se détendre et se ressourcer.

- Osez les balades de nuit pour une perception différente.

- Participez à un événement de nettoyage de la nature et à des opérations de ‘réensauvagement’ des villes.

- Racontez ou imaginez des histoires de nature -- d’animaux, d’arbres, de fleuves, quel que soit l’âge de vos enfants. De joyeux mélanges de grande aventures et d’éléments fortuits de la vie ordinaire.

- Sur vos smartphones, téléchargez une ou plusieurs applications de nature : sur le étoiles, les arbres, les oiseaux, les mammifères…

Pour aller plus loin

*Élever un enfant sauvage en ville (clic), Scott D.Sampson, éditions Les Arènes. 21,90€.

* Eveil et Nature (clic)

*Passeur de nature (clic)

* Children and Network (site américain).

Copyright Jardiland fotolia

MILLE MERCIS D'ÊTRE PASSÉ(E) PAR ICI ! Belle semaine à vous aussi.

REJOIGNEZ-MOI SUR LE COMPTE INSTAGRAM MAISONMAGIQUE (CLIC CLIC) , OU ENCORE SUR MA PAGE FACEBOOK (clic).

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire