Dossier allaitement et maternage 3/3

Le maternage : enfance et parentalité en douceur

Materner, c’est étymologiquement « l’art de s’occuper d’un enfant à la manière d’une mère ». Oublions d’emblée l’écho péjoratif… le maternage est avant tout une ode à l’Humanité.

Le maternage est un ensemble de pratiques, et devient même une philosophie de vie. C’est une nouvelle dimension de la parentalité, associant à la fois l’instinct maternel originel aux nouvelles recherches innovantes en neurosciences. Anti-VEO (violence éducative ordinaire), les parents maternants rêvent d’un monde plus doux et plus libre pour leurs enfants et pour les générations futures. Bien sûr, c’est lors de l’éducation que tout se joue !

 

Respect ! (le mot-clé)

Le respect de la petite personne qu’est le bébé puis l’enfant, de ses rythmes, de sa santé, de ses avis, ses envies, ses besoins : voilà la base du maternage. Ainsi, le nouveau-né ‘materné’ est porté et nourri à la demande, ses pleurs ne sont jamais laissés sans réponse. Le leitmotiv : sortir des diktats des médecins ou de la société, et ressentir les demandes de son bébé, en y répondant simplement !

 

Toute une gamme de pratiques

Portage physiologique en écharpe, allaitement long et sevrage naturel, cododo, peau-à-peau, éducation bienveillante et positive, théorie de l’attachement… Telle est la base du maternage. Les plus ‘passionnés’ s’intéressent en plus à l’accouchement naturel, l’utilisation de couches lavables, la langue des signes, l’hygiène naturelle infantile, la Diversification Alimentaire Menée par l’Enfant (DME), la motricité libre, les médecines douces et alternatives, la nourriture fait-maison et biologique, les pédagogies alternatives (Steiner, Montessori, Freinet…) et même l’Instruction En Famille (IEF). 

 

Vers un monde bienveillant

L’objectif premier du maternage, c’est d’élever des enfants épanouis, choyés à leur juste valeur. Saviez-vous d’ailleurs que plus le lien d’attachement est fort avec sa maman (et sa sphère familiale), plus le petit d’Homme trouve les ressources en lui pour se détacher quand il en ressent le besoin, et pour construire sa vie ? Globalement, le juste équilibre réside dans la joie et la liberté de chacun au sein de la famille. Chaque couple maman-bébé et chaque famille a sa façon de vivre le maternage. Le simple fait de vouloir le plus grand bien des enfants n’est-il pas absolument louable ?

Copyright Artipoppe

Copyright Artipoppe

MILLE MERCIS D'ÊTRE PASSÉ(E) PAR ICI :-) ET REJOIGNEZ-MOI SUR LE COMPTE INSTAGRAM MAISONMAGIQUE (CLIC CLIC) , OU ENCORE SUR MA PAGE FACEBOOK.

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire