Dossier allaitement et maternage 1/3

Rassurer les jeunes mamans allaitantes

Choisir d’allaiter son premier bébé, c’est la promesse de lui offrir le meilleur aliment qui soit. Pourtant, les doutes et les peurs sont bien réels lors des premiers pas dans cette nouvelle vie de mère… Voici 5 axes de soutien pour la super-maman que vous êtes.

1. Allaiter est inné et naturel

Tout comme l’acte d’accoucher, l’acte de « produire du lait pour votre bébé dans les jours qui suivent sa naissance » est tout bonnement inné : le corps de la femme est fait pour ça. Il suffit de croire profondément en cette capacité, en se souvenant de toutes les femmes qui ont avant nous, depuis des siècles, ont accouché et allaité. Êtes-vous consciente d’avoir ce super-pouvoir ?

2. Vous n’êtes pas seule

De plus en plus de mamans décident d’allaiter leur bébé, au moins pendant les 6 premiers mois recommandés par l’Organisation Mondiale de la Santé. Et chacune d’entre elles se pose mille et une questions lors des premières tétées. Échanger, livrer ses doutes et demander de l’aide quand c’est nécessaire est la condition sine qua none pour rester sereine. N’hésitez pas une seconde à téléphoner à votre sage-femme, à demander quel fut le vécu de vos copines, à participer à un petit meeting d’une antenne de La Leche League près de chez vous (ou à toute autre association de maternage qui pourra vous soutenir et surtout vous apporter des solutions si besoin est -- car l’allaitement peut tout à fait être un fleuve tranquille !). Autre source très efficace de solutions pratiques et de soutien moral : les groupes Facebook comme Jeunes mamans et allaitement ou Allaiter les pieds sur terre.

3.Non, allaiter ne fait pas mal

Les mots et expressions ‘crevasses’, ‘tire-lait’, ‘tétine-géante’ vous effraient ? Oubliez-les. Car si ce sont des petits désagréments qui arrivent, ils ne sont pas systématiques et surtout, ils peuvent facilement et rapidement être surmontés avec des conseils de pros. Surtout, s’informer et se faire aider pour bien positionner le bébé au sein est essentiel, car un bébé qui tête correctement est l’assurance d’un allaitement agréable pour la mère comme pour l’enfant.

4.Allaiter a de nombreux avantages

Allaiter protège la santé de votre bébé et représente l’alimentation idéale pour lui. Allaiter est bénéfique également pour la santé de la maman (contre le cancer du sein et des ovaires, l’ostéoporose…) ; allaiter aide même à mincir après l’accouchement. La fatigue ressentie après l’accouchement n’est pas uniquement due à l’allaitement, au contraire, l’allaitement permet de nourrir son bébé sans se lever la nuit et sans préparer de biberon. Allaiter est aussi économique, écologique, et tellement pratique... pas de corvées de vaisselle voire de stérilisation, aucun déchet, aliment ‘prêt-à-manger’. Et surtout, allaiter donne une grande confiance en soi !

5.Tout passe, rien ne demeure

La vie n’est que changement. À chaque seconde, notre vie avance, nos actes évoluent. L’allaitement, comme toute autre chose, n’est qu’une étape, une période dans votre rôle de maman. D’ailleurs, vous n’allaiterez pas de la même façon votre nouveau-né et votre bambin… Alors profitez de ce moment unique de fusion, vivez ces instants en pleine-conscience, en sachant que dans quelques semaines ou quelques mois seulement, ce ne sera plus qu’un beau souvenir… Un jour, plus rapidement que ce que vous n’imaginez après l’accouchement (et même si votre allaitement est long), votre bébé sera diversifié et sevré. Ainsi va la vie !

 [À lire]

Le guide de l’allaitement naturel, Ina May Gaskin, Mama Editions. 480 pages, 28€.

[Pour aller plus loin]

Du 1er au 7 août, c’est la semaine mondiale de l’allaitement maternel.

 

+ Cliquez ici pour lire mon précédent article sur ce sujet !

 Mille mercis d'être passé(e) par ici :-) Et rejoignez-moi sur le compte Instagram MAISONMAGique (clic clic) , ou encore sur ma page facebook.

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire