Bonne rentrée, Bonne année !

J'espère que comme nous, vous avez fait le plein de bonnes ondes pour être prêts à commencer cette nouvelle année scolaire avec enthousiasme et envie ! Envie de découvrir, de s'émerveiller, de s'améliorer...

Pour célébrer ce 1er septembre 2015, j'ai envie de partager avec vous quelques lignes d'une de mes collègues, Marie-Laurence Cattoire. Marie-Laurence a non seulement créé son agence de relations presse, mais elle a en plus publié récemment deux livres sur une autre de ses passions et spécialités : la méditation. Une pratique précieuse pour les petits comme pour les grands.

Au travail comme à l'école, méditer peut nous aider à nous recentrer et à nous améliorer, elle peut même devenir une philosophie de vie. Marie-Laurence prend par exemple chaque jour du temps pour méditer et... elle gagne en efficacité !

Je trouve ses mails et ses ouvrages très inspirants. Ayant pratiqué l'hypnose il y a quelques années, j'ai très envie de méditer un peu chaque jour.... J'avoue que pour l'instant, je ne trouve pas ce moment de Grâce dans mes journées; mais je me dis que dans quelques mois, j'essaierai de m'accorder une parenthèse de 'connexion' chaque matin pour bien commencer ma journée.

En attendant, je me prépare doucement, je me documente, et ses mots tintent juste à mon oreille. J'ai par exemple beaucoup aimé son conseil pour la rentrée : au lieu de se laisser à nouveau dépasser par le rush et le stress, elle nous rappelle à quel point il est important de conserver au cœur de nos relations familiales la tendresse, la compréhension, l'émerveillement...

 -- Je vous livre ici ses mots : [Retrouvez l'article d'origine ici.] --

Et si pour la rentrée nous nous mettions à l'écoute de nos enfants ?

(...)

Partager un moment douceur
Sans trop savoir pourquoi, nous vivons dans la croyance qu’il vaut mieux être sévère, voire impitoyable envers ses enfants si l’on veut bien les élever, en faire des femmes et des hommes aguerris. Je suis toujours peinée de voir des parents parler durement à leurs enfants à la sortie de l’école, après une longue journée de travail pour chacun, alors que pourtant ils les aiment et gagneraient tellement à le leur dire… Se montrer doux et gentil est un exemple magnifique que l’on aurait tous envie de suivre.
La pratique de la bienveillance nous entraîne à développer une solide confiance en la vie, en nous-même, en chaque situation. Il est ainsi possible, à partir de cette confiance, de développer de la douceur envers soi-même et envers les autres. Parce que, jour après jour, séance après séance, elle nous rapproche de notre cœur, cette pratique nous aide à nous relier plus vite à la joie que nous avons de retrouver nos enfants en fin de journée. Et à réaliser que l’urgence n’est peut-être pas d’immédiatement les obliger à faire leurs devoirs ou un compte rendu détaillé des « plus et des moins » du jour, mais de partager un premier moment doux, de montrer notre capacité à développer de la gentillesse. Et c’est tellement plus agréable, tellement plus humain. Si nous ne savons pas être doux et gentil avec ceux qui comptent tant pour nous, auprès de qui le serons-nous authentiquement ?
« Quand des personnes sont traitées avec révérence, elles deviennent conscientes de leur valeur sacrée. » Karen Armstrong
Respecter ce qu’ils sont et ce qu’ils deviennent
Nous pourrions tout à fait considérer que nos enfants sont comme des invités que nous devons traiter avec le plus grand des égards. Quand nous recevons des invités, nous les regardons avec intérêt, nous sommes curieux de leur manière de s’habiller, de parler, de manger… Nous les écoutons attentivement, parce que nous ne les avons pas vus depuis un certain temps ou parce que nous les trouvons passionnants et différents de nous. Ils nous apportent une autre vision sur les choses, sur la vie, sur le monde… Et s’il en était de même avec nos enfants ? Si nous étions prêt à raviver cette capacité à nous émerveiller devant ce qu’ils sont et devant ce qu’ils deviennent jour après jour ?
La pratique de la bienveillance nous entraîne d’une part à retrouver ce lien d’amour que nous enfouissons si facilement et d’autre part cette capacité à apprécier les nôtres à travers les détails les plus courants.
Extrait de son prochain livre "La méditation de la bienveillance" à paraître le 11 septembre prochain chez Leduc.s éditions.
J'aime qu'elle parle de gentillesse comme d'une qualité, d'un but à atteindre, d'un enseignement à apporter à nos enfants ; A l'école, je déplore que je maître-mot soit souvent de marcher sur les plates-bandes des autres et de faire sa place sans apporter de l'attention aux camarades...

Si ça vous parle, je ne peux également que vous conseiller d'écouter et de lire le livre-CD Calme et attentif comme une grenouille : il est l'occasion de passer un moment zen avec son enfant, et de vous initiez, vous comme lui, à la méditation.

Je vous souhaite à tous, parents&enfants, une bonne rentrée, et... Vivement 16h30 quand même ! 😉

DSC_4079

Souvenir de la toute première rentrée en petite section... Cette année c'est la Grande Section !

 

1 réponse

  1. Merciiiii, je suis très touchée par ce partage. Très belle rentrée.

Ajouter un commentaire